Comment choisir la peinture d'extérieur ?

 

Image de couverture

Comment choisir la peinture d'extérieur ?


Besoin de refaire la peinture extérieure de votre maison ou besoin d’aide pour choisir la couleur de votre nouvelle demeure ?

Ce guide va vous fournir l’essentiel des éléments à tenir en compte pour choisir une peinture d’extérieur.

Pour quelles raisons peindre l'extérieur de sa maison ?

Bon nombre de propriétaires choisissent d’appliquer une nouvelle peinture extérieure sur la façade de leur maison à chaque fin de saison. Certains pour changer de style de décoration extérieure, d’autres pour réaliser des travaux de rénovation. Dans tous les cas, il est recommandé de peindre et repeindre l’extérieur d’une maison au moins une fois par an.

Peindre l’extérieur de sa maison est nécessaire pour protéger les murs contre les insectes et la moisissure. Outre sa fonction d’embellissement, la peinture extérieure protège aussi l’habitation des aléas de la météo (vent, pluie, soleil).

Dans nos départements, les façades ont tendance à s’altérer rapidement sous l’effet du soleil et du vent. Il convient alors de changer régulièrement la peinture extérieure des murs pour raviver continuellement leur éclat.

Les indispensables à savoir sur la peinture extérieure

La qualité d’une peinture extérieure se juge essentiellement par sa durée de vie, sa facilité d’application et ses performances écologiques. Dans tous les cas, il est conseillé d’opter pour une peinture extérieure offrant une bonne résistance à la moisissure et aux rayons UV du soleil. Il convient également de choisir des couleurs peu sensibles à la décoloration et surtout respectueuses des règles municipales (s’il y en a).

Le choix des couleurs est aussi primordial dans nos départements car si les teintes claires sont appréciées pour leur capacité à réfléchir la chaleur, elles peuvent aussi facilement devenir aveuglante appliquée à toute une façade.

En moyenne, 1 litre de peinture extérieure est nécessaire pour peindre une surface de 3 à 8 mètres carrés. Cette quantité peut varier en fonction du type de peinture (films minces ou films épais).

Le budget nécessaire pour repeindre entièrement l’extérieur d’une maison dépend par ailleurs des finitions souhaitées par le propriétaire. Les conseils d’un peintre professionnel sont de mise pour éviter tout gaspillage d’argent et de matériel.

Les différents types de peinture d'extérieur

Photo


    La peinture extérieure Glycéro

Ce type de peinture convient aux fonds bruts ou farineux. La peinture extérieure Glycéro s’applique en deux couches, sans couche primaire d’accrochage et un minimum de 24 heures de pause entre les deux.

La peinture Glycéro est nocive pour l’environnement. Elle sent également fort et se nettoie uniquement au white spirit.

    La peinture extérieure acrylique

A l’inverse de la peinture Glycéro, la peinture extérieure acrylique doit être diluée à l’eau. Elle émet très peu de COV (composés organiques volatils) et sent également moins fort. Cette peinture s’applique en journée, avec un temps de pause de 3 à 4 heures entre deux couches.

    La peinture acrylique siloxane

Une innovation qui allie performance technique et respect de l’environnement. Cette peinture est parfaite pour embellir une façade de manière originale. La peinture acrylique siloxane possède aussi des qualités autolavante et hydrophobe : elle rejette l’eau.

    La peinture à la chaux

Cette peinture offre toutes les protections requises pour résister au temps et aux intempéries. Par contre, la peinture à la chaux n’est pas lavable et requiert une compétence particulière à l’application pour éviter les fissures. Elle convient parfaitement aux climats tempérés ou méditerranéens.

Quelle finition pour la peinture extérieure ?

Pour jouer sur l’apparence que reflète la façade d’une maison, il suffit de jouer avec la finition de la peinture extérieure. Une façade mate offre par exemple plusieurs possibilités de finition au reste des éléments du jardin : velours, brillante ou satinée.

Le choix de finition pour la peinture extérieure se base aussi sur des critères techniques. Puisqu’il s’agit de peindre une façade qui sera en permanence confrontée à la poussière, au pollen, à la pluie et au soleil, il est conseillé d’opter pour une finition mate ou satinée. Cela permet de masquer les éventuels petits défauts qui s’accumulent au fil des années.

Les peintures pour bois en extérieur

Le bois est un matériau qui exige un entretien particulier lorsqu’il est utilisé en extérieur. En effet, les boiseries s’altèrent plus facilement au fil du temps et selon les conditions climatiques auxquelles elles s’exposent. Les parties boisées d’une façade extérieure doivent être obligatoirement protégées par des produits spécifiques. Une finition en peinture ou en lasure est ainsi recommandée pour les charpentes, les clôtures et les bardages.

Les produits appliqués sur le bois en extérieur doivent permettre au bois de respirer et de résister à la pluie. Pour assurer une protection optimale des essences de bois, il convient de choisir des produits dotés de protections anti-UV, d’actifs fongicides, de résine hydrofuge et d’actifs insecticides. En revanche, les vernis sont peu recommandés car malgré le rendu brillant obtenu au final, le bois ne respire pas.

Un simple lessivage suffit pour un support lasuré en bon état. Par contre, un décapage avec un produit spécial bois est nécessaire s’il est abîmé. Un traitement fongicide-insecticide est aussi recommandé dans ce cas. Pour le bois à la teinte foncée, il faut utiliser un dégrisseur avant d’appliquer une nouvelle peinture. Un décapage est aussi requis avant d’appliquer une lasure sur un support peint.

La lasure est une alternative très appréciée pour masquer les petits défauts d’un mur en bois. Elle est très peu colorée voire même incolore. De plus, elle protège le bois d’un vieillissement prématuré tout en conservant son aspect naturel.

Pour le bois utilisé sur la plage d’une piscine ou une terrasse, l’application d’un saturateur est conseillée pour lui offrir une bonne résistance aux intempéries.

Les critères à prendre en compte pour choisir la bonne peinture extérieure

  • Le matériau principal qui constitue la surface à peindre.

  • La texture de la surface à peindre (brute ou déjà peinte)

  • Le climat auquel la peinture est soumise

A des besoins spécifiques correspondent un choix de peinture exceptionnel. S’il faut par exemple peindre du métal ou du plastique, une peinture antirouille et isolante est plus adaptée.

Une peinture extérieure peut être à l’huile ou à l’eau. La première offre une durée de vie plus conséquente et un meilleur rendu esthétique. La seconde est plus écologique et plus facile à appliquer. Pour une première application, la peinture à l’eau est recommandée. De plus, cette peinture a l’avantage de s’appliquer facilement sur tous les supports, sauf le ciment. Il est également possible d’ajouter une couche de peinture à l’huile sur la peinture à l’eau. Mais l’inverse n’est pas toujours possible.

Les astuces du professionnel

  • Avant de choisir une peinture extérieure, prenez soin de vérifier sa compatibilité avec le reste de votre décoration, y compris votre peinture d’intérieur.

  • Vérifiez bien sur quel matériau vous allez appliquer votre peinture car le bois, le fer et le PVC requiert une préparation distincte en termes de peinture.

  • Nettoyez le support avant d’appliquer une peinture.

  • Faites une reprise à l’enduit ou au ciment sur les zones décroûtées.

  • Appliquez une sous-couche antirouille sur du mobilier en métal.

  • Faites sabler les volets pour faire partir les différentes couches de peinture présentes.

  • Appliquez d’abord une sous-couche en fonction du rendu souhaité.

  • Appliquez la peinture avec une température extérieure d’au moins 10°, un temps sec et sans vent pour éviter d’accrocher des poussières.

Vous voilà désormais prêt à repeindre la façade de votre maison.